Garder le cap ( …lorsque tout semble s’effondrer )

2016-summer-firefly-selects-spoon-and-tamago-1Bonjour cher aventurier/chère aventurière,

Cela fait un moment que je ne t’avais pas écrit de courrier, avec ce doux nom qui te va si bien, que j’avais choisi de te donner en 2010. « Aventurier(e) », car oui, la vie est une aventure, avec ses hauts et ses bas, ses montagnes, ses torrents, ses vallées, ses étoiles, ses rencontres, ses départs, ses embûches, ses joies…

Pourtant je pense souvent à toi, à chacun de vous qui lisez ces lignes.

Je cherche ce qui pourrait t’inspirer, t’offrir un temps de respiration, et te permettre d’avancer sur ce chemin d’aventures parfois ô combien déstabilisant, apaisant, déchirant, joyeux, merveilleux, glauque, trépidant, lourd, léger, merveilleux, angoissant, magique…

pingouin

Je suppose qu’il t’arrive de te sentir découragé(e), sans énergie, perdu(e) et même de te casser la binette à certains moments ?

J’avais envie de te partager une expérience que je vis très intensément actuellement qui pourra peut-être t’éclairer dans les passages les plus sombres… C’est un peu comme une luciole que j’ai trouvée sur mon chemin, dans la nuit noire de moments très douloureux et difficiles à traverser, où j’aurais pu avoir tendance à plonger pour me morfondre sur mon sort.

Plusieurs mois sans te donner de nouvelles, suite à un grand moment de secousses intérieures, m’ont fait prendre conscience d’une chose : je ne peux être inspirante qu’en partageant ce que je traverse… Les personnes qui m’ont inspirées sur mon chemin, m’ont partagé un peu de leur expérience, vécu, outils et surtout de leur ÊTRE. Ce qui m’a touchée, c’est ce qu’ils émanaient grâce à tout cela. Et c’est ce que j’ai à cœur de te partager à travers ces lignes : une énergie qui te poussera un peu plus en avant, dans la direction de la réalisation tes aspirations, même si tu souffres et que la vie n’est pas toujours « rose à paillettes » pour toi.

Je ne crois pas que nous puissions toujours être au top de notre forme, ballottés par certains courants parfois plus violents de la vie. Cela reviendrait un peu à refuser d’accueillir notre fragilité et faire semblant que nous sommes parfaits, résistants à toute épreuve.

rapides2.gifLorsque d’un coup, tu as l’impression d’être happé par les flots se dirigeant tout droit sur le précipice, (lorsque toi et ta famille êtes touchés par la maladie, que tu perds ton compagnon ou un proche, que tu croules sous les dettes, que tu as l’impression de n’être qu’une crotte dans l’univers…), ce n’est pas un moment où la pensée positive et les « je vais bien … tout va bien » semblent très efficaces !

C’est un temps parfait pour apprendre à accueillir sa vulnérabilité et sa sensibilité : il me semble que ceci est une des clés importante pour traverser l’épreuve. Plus tu accueilles ces parts de toi en insécurité, emplies de peurs et de fragilité, plus les résistances intérieures peuvent lâcher et s’apaiser. (oui tu as le droit de chouiner!)

Comme vous, je ne suis pas une superwoman, et la peur de perdre un être cher à mon cœur me fait traverser des montagnes russes émotionnelles.

Que faire lorsque tu as envie de rester caché(e) au fond de ta tanière, pour pleurer toutes les larmes de ton corps, avec la sensation d’une énorme boule (aussi grosse qu’une boule de pétanque) dans la gorge ?

Une luciole m’est apparue dans cette nuit noire comme une révélation : cette petite créature lumineuse que j’ai trouvée se conjugue au présent avec ces mots : « retrouver l’essentiel ».

Tout simplifier, épurer, aller là où c’est le plus simple, me demandant le moins d’énergie possible (vu qu’elle est comptée en ce moment!)… et me stimulant beaucoup, m’apportant de la joie.

Dit autrement, qu’est ce qui me fait vibrer suffisamment pour avancer aujourd’hui ? Qu’est ce que mon cœur aspire à faire ?

Si tu devais tout simplifier dans ta vie, ta pratique professionnelle, tes relations et revenir à l’essentiel, aujourd’hui, que ferais-tu ?

C’est avec cette fameuse question que j’avance chaque jour actuellement et j’ai identifié quelques réponses qui me semblent super importantes :

(à mettre, par exemple, sur un papier dans une boîte en verre avec écrit dessus « lettre à moi-même : en cas de coup dur, briser la glace ». Prends le temps, évidemment de trouver tes propres réponses ! )

-m’entourer des personnes qui me font du bien, simplement en étant elles-mêmes

-accepter mes émotions et ma peine, sans me laisser envahir par elles

-exprimer mes émotions et les laisser sortir de temps en temps (avec un(e) ami(e) capable d’accueil et de bienveillance )

-ne faire que ce qui est facile et me donne de l’énergie

-privilégier tout ce qui me met en joie, est simple et efficace (j’ai d’ailleurs un projet simple, joyeux et efficace, qui se prépare avec une fille géniale… vous en saurez plus très prochainement… Bon allez, cela parle de confiance à travers l’expression de sa voix)

-cesser les prises de têtes inutiles et les petites querelles qui créent des nœuds au cerveau

-avancer un pas après l’autre et accepter de trébucher, de tomber, puis de me relever encore et encore.

Si je ne devais garder que l’essentiel dans ma pratique professionnelle, j’ai l’image d’un cerf qui me vient : il me parle de douceur, de conscience, de lien avec la nature et de sagesse.giphy

C’est tout l’univers que j’apporte à mes clientes en individuel ou en groupe: retrouver cette posture intérieure de force, dignité et profondeur qui leur permet de s’aligner avec ce qu’elles sont vraiment, à l’écoute de ce qui les fait vibrer, en accord avec leur nature profonde.

Chères aventurières, je suis profondément émue de voir la manière dont vous évoluez au fil des séances, vers plus de sérénité. Je sais que la manière dont nous cheminons ensemble est une exploration atypique, toute en subtilité et délicatesse, comme un travail d’orfèvre, à la rencontre de ce qui vous anime, pour valoriser la richesse de votre différence.

C’est à la fois une aventure humaine et un plongeon dans votre univers unique, pour en retirer la quintessence.

Artistes, conteuses, enseignantes, thérapeutes, coachs, entrepreneures dans l’âme, aventurières en phase de changement de vie, je suis heureuse que nos chemins se soient croisés : vous m’avez aussi permis de révéler le meilleur de moi-même. Sans vous je n’aurai pu développer cette manière d’accompagner sensible, subtile, sensitive et sensorielle, où les couleurs se mêlent aux intuitions, où votre histoire dessine votre nouveau chemin, à l’écoute de ce que vous susurre votre âme.

Car au final, ce que nous cherchons tous se situe dans cet essentiel : retrouver le chemin de notre essence, pour exhaler notre parfum unique, tout simplement.

Allez, on se relève, courageuse créature. Et un pas après l’autre, je te propose d’avancer sur ce sentier qui remet de la lumière et de la joie dans ta vie ❤

Alexandra

PSsst : Si tu sens le besoin d’être accompagnée sur ton chemin et que tu souhaites me parler de l’étape où tu en es, je serai ravie de te lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s