Eclairer son monde intérieur

« La plupart de nous vivons dans notre tête, ressassant soucis, échecs passés et catastrophes futures. Le toucher d’une main bienveillante nous ramène dans le monde présent et nous aide à être à nouveau en phase avec la réalité »

 Photographie Lars Van de Goor                                                                        texte Anomyme

Bonjour à tous, chers aventuriers,
Eclairer son monde intérieur pour s’ouvrir à plus de sérénité… Voici ce que je vous invite à explorer aujourd’hui, tout en accueillant votre juge intérieur!

Certains d’entre vous le savent : je suis actuellement le cycle autour de la pleine conscience (Mindfulness), MBSR et cela me confirme à quel point prendre un temps pour soi peut changer sa vision sur des événements parfois déstabilisants…

En tant qu’hypersensible, il m’arrive souvent de ressentir les émotions et douleurs des autres, surtout celles de mes proches et de ceux que j’aime. Cela me donne parfois la sensation d’être envahie et de ne pas réussir à rester aligner.

Dans ces cas là, je m’en veux, je me juge, je me sens toute petite. Je suis sûre que beaucoup d’entre vous se reconnaîtront dans le juge et la culpabilité de ne pas bien faire?

Le juge intérieur est souvent plus accusateur envers soi-même que les autres… Il est là, en permanence, provoque la censure, contrôle vos faits et gestes, condamne ce qu’il estime être non acceptable…

Je vous invite juste à l’observer, le regarder et écouter ses plaintes, ses peurs, tout en gardant une certaine distance. Au lieu de le juger à son tour et de le détester (et donc de vous en vouloir et de vous juger encore plus), je vous invite juste à sentir l’angoisse profonde qu’il véhicule et à l’accueillir, comme si c’était un vieil ami qui se serait perdu dans la forêt, durant des années. Ce vieil ami est devenu un peu fou durant son errance dans la forêt, en rencontrant des bêtes effrayantes (associées à son histoire et ses croyances), de l’impression de tourner en rond et de ne jamais pouvoir sortir de la forêt…

Et là, vous le regardez, simplement avec les yeux d’un ami, qui l’aime de tout son coeur. Vous l’écoutez dans ses divagations, avec son regard un peu fou en le ramenant dans l’instant présent, avec bienveillance. Et cet ami s’éveille de sa torpeur, progressivement, jour après jour…

C’est un peu l’image que j’ai eue en découvrant les jugements que je portais encore sur moi, malgré tout ce que j’ai appris sur la bienveillance, l’écoute de soi, de l’autre, l’accompagnement, le développement personnel. Et ce cycle de MBSR m’a permis d’accepter cela pour aller plus loin encore dans l’expérience humaine : retrouver la zone de silence, au quotidien, pour observer et accueillir ce vieil ami un peu fou, avec ses mécanismes et ses croyances…

Je vous confie que j’ai la sensation d’avoir encore franchi une nouvelle étape : celle d’apprendre à vivre au quotidien, avec mon vieil ami un peu fou et l’accepter comme il est, parce que tout simplement, j’ai accepté d’être fondamentalement humaine!

Chacun de nous possède un vieil ami un peu fou à l’intérieur de son mental, un vieil ami qui juge, qui a peur, qui croit que le monde est un danger… Mais cela reste un être cher qui s’est perdu et a été blessé par les expériences de la vie. Plus vous parviendrez à observer ses élucubrations avec recul et bienveillance, plus il se calmera… et plus vous pourrez toucher à cet espace de silence serein à l’intérieur de vous…

Plus vous serez en contact avec cet espace de silence, plus vous pourrez être à l’écoute de votre intuition pour redevenir le créateur d’une vie qui ressemble au rêve que vous portez au fond de vous.

Je rencontre lors de mes accompagnements individuels beaucoup de clients qui butent dans la rencontre de cette bienveillance avec eux-mêmes, tout simplement parce que de nombreuses colères n’ont pas été exprimées, qu’ils n’ont pas été encouragés dans leur enfance, qu’ils ont vécu des blessures profondes ou qu’ils sont porteurs de croyances familiales limitantes. J’accompagne chacun à transformer ses souffrances pour découvrir qu’au sein de cette forêt, derrière l’errance de l’ami fou, sa cache un joyau, un joyau possédant une couleur et un éclat différent pour chacun. Un joyau fait de valeurs, de qualités, de talents et de ces choses que votre ami un peu fou a oubliées et que vous pouvez retrouver en prenant le temps d’écouter la petite voix qui émerge de votre espace de silence intérieur.

A vous tous, j’ai envie de dire que oui, cela demande du temps de transformer sa vision de soi et du monde, lorsque l’on a vécu en compagnie d’un ami fou dans une forêt sombre et apeurante, mais que cela vaut vraiment la peine, car la vie prend une nouvelle saveur. Et progressivement la forêt s’éclaire de l’intérieur, comme si vous viviez une renaissance.

C’est cela que je vous invite à venir expérimenter, si vous le souhaitez, chacun à votre manière lors des stages que j’anime

s’ouvrir à son espace intérieur, pour retrouver les clés d’une vie qui a du sens pour vous.

Je vous invite sincèrement à prendre un temps pour vous poser un peu plus dans votre espace de silence, pour progressivement éclairer votre forêt et retrouver le chemin qui vous correspond… en accord avec la couleur et l’éclat de votre joyau, tout en apaisant progressivement l’ami un peu fou, afin qu’il ne soit plus un obstacle à votre évolution, mais un allié!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s